Histoire

Juin 1988

Le Rodez Aveyron Football monte en Division 2 pour la première fois de son histoire

Rodez monte en Division 2 lors de la saison 1988-1989. C’est l’euphorie dans les vestiaires. Régis Brouard, Christian Bralley, Philippe Bobek, Pascal Guitard et Alain Vayrou, fidèles parmi les fidèles de la souche aveyronnaise, mènent la danse.
Cette rentrée en D2 va être suivie d’une descente en échelon inférieur. Le club remonte dans la foulée et va se maintenir pendant 3 saison de suite.

1991

En 1991, le club se hisse en demi-finale de la Coupe de France. Il est battu 4 à 1 par l’Olympique de Marseille après avoir éliminé des clubs de Division 1 comme le FC Metz ou le FC Sochaux.
En 1993, le club change de nom et devient le Rodez Aveyron Football. Il est créé en cette même année une section féminine.

Demi-finale de Coupe de France au Stade Vélodrome face à Marseille

2003 / 2006

Le Rodez Aveyron Football se sauve à la dernière journée

Le 24 Mai 2003, l’équipe marque à la 85ème minute contre Balma lors du dernier match de la saison de CFA2. Rodez pouvait quitter, ce jour-là, les Championnats Nationaux. Ce but sauve le club d’une descente en DH.
Rodez termine deuxième de son groupe de CFA en 2006 (devant Yzeure) mais ne peut monter en National à la suite d’une décision du CNOSF. En effet, à la fin du championnat, Yzeure possède un match en retard, et l’équipe adverse, l’US Orléans, refusant de disputer la rencontre, les Yzeuriens se voient automatiquement attribuer les points de la victoire. Ainsi c’est finalement Yzeure qui devance Rodez au classement et qui se voit offrir le ticket pour le National.

2007 / 2008

En 2007, le club, champion avec 100 points, finit par accéder au National malgré de nouvelles péripéties avec la DNCG qui viendront agiter l’inter-saison. Le club terminera la saison 2007-2008 de National à la 13ème place.
La saison 2008-2009 est marqué par le parcours du club en Coupe de France. Le club se qualifie en effet pour les quarts de finale de la Coupe, grâce à sa victoire à domicile contre le Paris-Saint-Germain, alors second du Championnat de France de Ligue 1, mais a cependant perdu le ticket accédant aux demi-finales de la Coupe, contre Rennes, le 18 Mars 2009 (0-2).

Le PSG au Stade Paul Lignon en Quart de Finale de Coupe de France

2010 / 2011

Le Rodez Aveyron Football redescend en CFA après 4 années en National

A la fin de la saison 2010-2011, après avoir été pendant une bonne partie de la saison proche de la zone rouge, le Rodez Aveyron Football finit à la 18ème place sur 21, synonyme de descente en CFA.
La saison 2011-2012 est dictée par la décision d’écarter la montée en National de ses priorités, affirmant à travers son directeur sportif de l’époque, Grégory Ursule « Nous voulons nous donner du temps ». Le RAF finira second de son groupe.

Janvier 2014

La saison 2012-2013 honore un début de saison mouvementé marqué par la démission de leur entraîneur Rui Pataca et le remplacement par Franck Plenecassagne. Un départ diesel qui se terminera par une 8ème place.
La saison 2013-2014 est celle du renouveau, avec un parcours en Coupe de France de Football, allant jusqu’au 32ème de finales pour accueillir le Montpellier Hérault Sport Club, club de Ligue 1. En championnat, c’est une 5ème place à 5 points du leader, la réserve de l’AS Monaco qui les attend à la trêve. Le club finira 2ème derrière le GS Consolat. Franck Plenecassagne sera élu coach de l’année pour le Groupe C de CFA.

32ème de finale de Coupe de France : le RAF face à Montpellier

Mai 2017

Montée en National, 6 saisons après l'avoir quitté.

Un an auparavant, les hommes de Laurent Peyrelade sortaient d’une saison difficile. En mai 2016, les Sang et Or terminèrent dernier du championnat CFA, et furent relégués en CFA 2. Le club ayant une gestion financière saine, la DNCG décida de maintenir administrativement le club, lui permettant d’évoluer en CFA pour la saison 2016/2017. Un coup du destin que les Ruthénois n’ont pas laissé échapper puisque, moins d’un an plus tard, après un parcours quasi parfait, ils décrochèrent la montée en National, 6 saisons après l’avoir quitté.