CFA : RAF / Colomiers pour une première à la maison

Le RAF accueillera donc l’actuel leader du Groupe C, Colomiers, ce samedi 29 Août à 20h au Stade Paul Lignon. Colomiers, qui compte deux victoires pour autant de matches joués, 7 buts marqués, 0 encaissé sera un adversaire de taille pour ce premier match à domicile de la saison 2015/2016

Pour lancer sa saison à domicile, le RAF devra relever un défi de taille, celui d’affronter Colomiers, équipe en National la saison passée. Pour l’occasion, nous avons recueilli les propos du coach, Laurent Peyrelade, ainsi que Jérémie Roumégous, au club depuis 5 saisons.

J. Roumégous : “Une victoire permettrait de valider le travail effectué depuis le début de la saison”

Cette défaite à Mont-de-Marsan a-t-elle eu des conséquences sur le groupe ou la préparation de cette semaine ?

Jérémie Roumégous : “Nous étions tous déçus d’avoir perdu ce match. Malgré tout, il y a plus de points positifs que négatifs à retenir du match. La philosophie de jeu que souhaite mettre en place le coach fonctionne et l’ensemble du groupe adhère à ce projet. Ce système de jeu nous mettra en danger, surtout si l’on reste dans nos 18 mètres. Mais c’est aussi un jeu orienté sur l’offensive donc on mettra en danger notre adversaire. Sur un match, il faudra que l’on mette plus en danger l’adversaire. Cette semaine d’entrainement a permis de travailler la possession et surtout la finition, qui nous a fait défaut à Mont-de-Marsan”.

Laurent Peyrelade : “On a travaillé de la même façon. Malgré le score, le match à Mont-de-Marsan était un très bon match, hormis le résultat, je suis satisfait de mes joueurs et leur implication. Ce sont des circonstances de match qui ne doivent plus se reproduire. En conséquence, on a allégé un petit peu le programme de la semaine vu que les garçons avaient joué plus d’une heure à 10. On a effectué notre premier entrainement à Paul Lignon mercredi, cela permet de casser l’entraînement quotidien qui se passe au même endroit, et surtout de pouvoir jouer sur une grande surface.”

L. Peyrelade : “On joue un favori, j’espère que l’opposition permettra de nous révéler”

Premier match à la maison, face à une belle équipe de Colomiers, un peu d’excitation ?

J.R : “C’est le vrai 1er choc de la saison. Ce sera un gros match à jouer. C’est un match où l’on devra être au niveau de ce que l’on souhaite faire. C’est un match très important pour nous. Une victoire permettrait de valider le travail mis en place depuis le début de la préparation et de la saison. Face à un adversaire qui se veut ambitieux, il faudra leur tenir la dragée haute. Pour notre public, c’est important de faire un bon résultat. On ressent cette excitation de début de saison, les ruthénois attendent ce match avec impatience, on sent, joueur, cette émulation autour du club. Ils apprécient la simplicité du groupe, les valeurs que l’on affiche et les qualités du groupe”.

L.P : “Pas d’excitation particulière mais j’espère qu’il y en aura un peu. J’aimerai qu’il y ait de l’excitation et non de la crispation. On doit rester concentré sur nous et ce que l’on sait faire. J’ai envie de transmettre cette envie de jouer dans notre stade, qui est en ville, sur une bonne pelouse.  On joue un favori, j’espère que l’opposition nous permettra de nous révéler. On ne doit pas déjouer ou surjouer. Il faudra être concentré sur nos principes de jeu et sur ce que l’on a travaillé cette semaine. Ce genre de matches peut nous mettre en confiance. Une victoire permettrait de récompenser les gars de leur investissement et de leurs efforts.

Chalry Pereira-Lage, qui a obtenu “un Talent Foot National” pour le match face à Mont-de-Marsan, pourriez-vous nous en dire un peu plus sur cette recrue du RAF ?

Charly Perreira Lage

J.R : “Il a une très bonne qualité de passe. Ses passes permettent de casser les lignes et/ou de prendre l’intervalle. C’est aussi un jeune joueur, et c’est aussi mon rôle de l’aider dans sa progression, son évolution au sein du club. Tous les joueurs qui sont arrivés à l’intersaison se sont très bien intégrés au groupe et acceptent la philosophie de l’entraîneur”.

L.P :”C’est un leader technique, il a cette capacité à jouer sous pression, il doit améliorer et optimiser le rendement de son équipe. C’est un dépositaire du jeu. Il doit encore progresser dans la récupération, c’est un joueur qui découvre le niveau CFA. Il m’avait tapé dans l’oeil à la détection et j’en avais fais une priorité. J’ai eu envie de travailler avec lui car il a le profil pour jouer dans le système de jeu que je souhaite mettre en place. Il est en plus gaucher et très technique.”