STATS & FACTS D2F : LA SAISON 21/22 EN CHIFFRES !

Pour cette 3ème saison en D2, nos Ruthénoises ont validé leur ticket pour la D1 Arkema et évolueront sous la première division française la saison prochaine. Elles ont également remporté le titre de Championne de France de D2. Retour en chiffres sur cette magnifique saison.

3 ans après :

3. Reléguées en deuxième division française au terme de la saison 18/19, après 9 saisons dans l’élite, les Rafettes ont évolué pendant 3 saisons sous cette division là. Les deux premières saisons furent difficiles à digérer car tronquées par le Covid-19 et arrêtées en Mars pour la première saison puis en Octobre pour la seconde. Deux années compliquées ont donc laissé place à une magnifique saison 21/22 avec une montée acquise en toute fin de match face à Nice lors de la 19ème journée de D2. Après s’être disputées les premiers rôles d’abord avec Yzeure puis ensuite avec Nice, nos Rafettes ont fait preuve de régularité et de continuité sur toute la saison pour pouvoir occuper la place de leader à la fin. Les joueuses de Mathieu Rufié retrouveront donc l’élite pour la saison 22/23, 3 années après l’avoir quitté.

Explosion de joie à Nice pour la 19ème journée de Championnat
Laurie Cance et ses partenaires, célèbrent la victoire à Nice, synonyme d’accession en D1 Arkema.

L’unique faux pas :

1. Ce fut la seule et unique défaite de la saison en championnat pour nos Rafettes. C’était le 26 septembre face à Yzeure dans le cadre de la 3ème journée de D2 féminine au Stade de la Roque. Les joueuses de Mathieu Rufié se sont inclinées 2 but à 0 face un concurrent direct à la montée en D1 Arkema au terme d’un non match pour le RAF. Une défaite amère pour nos féminines qui avaient pourtant bien démarrées en battant Le Puy et Albi lors des deux premières journées de championnat. En retournant rapidement au travail, elles ont ensuite enchaîné une série de 17 matches sans défaite en allant notamment s’imposer chez les Yzeuriennes 1 but à 0 lors de la 13ème journée de championnat.

Les Rafettes face à Yzeure
Les Ruthénoises à la mi-temps de la rencontre face à Yzeure.

L’épopée Coupe de France :

1/4 de finale. En entrant dans la compétition lors du 1er tour de la Vieille Dame, nos Rafettes se sont imposées d’abord face au FC Chéran 8 à 1 puis 7 à 1 face à Chassieu Décines, deux équipes évoluant en R1. Qualifiées pour les 16èmes de finale, elles ont ensuite validé leur ticket pour les 8èmes en allant s’imposer aux tirs au buts en terre Grenobloise, face à une équipe de leur poule, le GF38. En continuant le chemin Coupe de France, nos Rafettes ont du faire un large détour à Calais, dans le Nord de la France pour aller affronter le Grand Calais FC. Après un déplacement périlleux, elles se sont imposées 4 buts à 0 dans le célèbre stade de l’Épopée, synonyme de qualification pour les 1/4 de finale de la Coupe. Une belle performance pour nos Ruthénoises, puisque seulement 3 équipes de D2 étaient encore présentes à ce stade de la compétition, le RAF, Nantes et Yzeure. Tirage connu, Mathieu Rufié et ses joueuses affronteront le Yzeure Foot Féminin, adversaire qu’ils connaissent bien puisque les deux équipes se battent pour la première place à ce stade la de la saison. Les Rafettes l’ont d’ailleurs emporté un mois avant sur le score de 1 but à 0 à l’extérieur. Cette fois-ci, elles accueilleront leur adversaire à Paul Lignon et laisseront filer leur ticket pour les 1/2 finale en s’inclinant 1 but à 0 face aux futures finalistes de la compétition. Fin de l’aventure Coupe de France pour nos Sang & Or qui se focaliseront dorénavant sur le championnat et leur potentiel montée en D1 Arkema.

Sofia Guellati lors des 1/4 de finale
Sofia Guellati sonnée après un contact lors des 1/4 de finale face à Yzeure à Paul Lignon.

La longue série d’invincibilité :

17. C’est le nombre de matchs consécutifs sans défaite pour nos Rafettes sur la période de fin septembre à fin mai. Une longue série d’invincibilité qui a débuté après la seule défaite de la saison face à Yzeure à domicile le 26 septembre. Laurie Cance et sa bande affichent donc un total de 16 victoires, pour 3 matches nuls (Evian Thonon, Nîmes, Evian Thonon) et seulement 1 défaite (Yzeure). Une performance remarquable pour nos Rafettes qui ont su conforter leur place de leader tout au long de cette période afin de remporter officiellement leur première place synonyme d’accession en D1 Arkema, lors de la victoire 1 à 0 à Nice.

Célébration collective lors de la réception de l’OM après le but dans les derniers instants de la partie synonyme de victoire.

Les derniers remparts :

16. C’est le nombre de buts encaissés par notre portière Marie-Morgane Sieber et ses partenaires en championnat. Une statistique forte, puisque la meilleure défense de la poule B du Championnat de France de D2 est Ruthénoise, devant Yzeure (22). Avec 16 matches gagnés pour 3 matches nuls et 1 défaite, elles ont également rendu 9 copies blanches, avec notamment deux clean sheets face au dauphin du championnat l’OGC Nice, soit le record de la poule B.

Marie-Morgane Sieber
Marie-Morgane Sieber protège ses buts face à Montauban lors de la précieuse victoire 2 buts à 1 pour la 17ème journée de D2.

Championne de France :

11. Il aura fallu attendre 11 ans pour voir le titre de Championne de France de Division 2 revenir sur le Piton, en terre Aveyronnaise. C’était lors de la saison 2009/2010, où Franck Plenecassagne coach de l’époque, avait terminé Champion de France de D2 et avait accédé à la première division française avec son groupe. Onze ans après, c’est au tour de Mathieu Rufié et sa bande de réitérer la performance en devenant également champion à leur tour. Au coude à coude avec le leader de la poule A, le Havre Athlétic Club (promu également en D1 Arkema), nos Rafettes sont devenues officiellement championnes lors de la dernière journée de championnat en obtenant un ratio* plus élevé que leurs concurrentes directes au titre.

Rafettes soulèvent le trophée
Laurie Cance et ses partenaires soulèvent le trophée remis par la FFF sur la Place de la Cité.

*Le titre de Championne de France de Division 2 se joue sur un ratio entre les deux leaders de chaque poule par rapport à celui qui a obtenu le plus de points en confrontation directe face aux 5 premières équipes de leur poule.