La réaction de Grégory Mleko après PSG Vs RAF

Les Rafettes se sont inclinées par 6 buts à 0 au Camp des Loges face au Paris Saint-Germain.

  • Coach, score de 6 à 0, ce résultat reflète-t-il la physionomie du match ?

Grégory Mleko : « Le 6 à 0 est difficile mais logique sur le match et le nombre d’occasions pour les parisiennes. Malgré la résistance de la première mi-temps où on est mené 1 à 0, d’entrée on a une occasion d’ouvrir le score. Le contenu fut compliqué face à cette armada. On s’est accroché collectivement et individuellement mais sans la possession cela devient compliqué. On prend 2 buts en une minute qui nous font mal mentalement. Du coup, les efforts et la fin du match sont devenus difficiles. Ce match nous servira pour la suite. »

  • Quels sont les points positifs que tu peux dégager de cette prestation ?

GM : « Le point positif c’est de les avoir contenus 55 minutes malgré le but CSC, et de s’être battues ensemble. »

  • C’est parti pour une trêve de 3 semaines, quel est le programme pour les filles ?

GM : « La trêve sera courte car on s’entraîne encore jusqu’au 21 décembre 2017 et ensuite une semaine de repos complet pour se vider la tête. Quelques séances individuelles de prévues avant la reprise le 2 janvier. Le match de Coupe de France est prévu le 7 janvier prochain face à Aurillac, qui évolue en D2. Enfin, nous irons à Guingamp le 14 janvier. »

  • Quel bilan de mi-saison peux-tu faire ? Cette première partie de saison est-elle satisfaisante ?

GM : »La première partie de saison comme on le sait fût compliquée. Nous sommes partis de loin dans un championnat délicat mais les joueuses n’ont jamais lâché. Dans notre championnat, nous n’avons perdu qu’un match à Fleury. Sur le point comptable, ça nous manque. Nous allons continuer à travailler et progresser pour la deuxième partie de saison qui sera décisive car aucune équipe ne voudra lâcher. »

​ »Avec le staff et les joueuses, nous souhaitons de bonne fêtes à tous les supporters et au Kop ! A l’année prochaine, nous aurons besoin de vous ! »