RAF / TFC : Compte-rendu d’après-match

Ce lundi soir, le RAF recevait le leader du championnat le Toulouse Football Club, dans le cadre de la 36ème journée de Ligue 2 BKT. Nos Ruthénois se sont imposés 1 but à 0 et prennent 3 points. Compte-rendu.

C’était l’heure du derby ce lundi soir à 20h45 à Paul Lignon, dans un stade à guichets fermés où de nombreux Toulousains étaient venus faire le déplacement pour encourager leur équipe autour du stade. Derby excitant en effet, puisque l’affiche opposait deux enjeux très importants pour les deux formations avant le coup d’envoi : le titre de champion de France de Ligue 2 BKT pour le Téfécé et le sprint final à la course au maintien pour les Sang & Or.

Et ce derby allait tenir toutes ses promesses dès le début de la rencontre. À la 1ère minute de jeu, Dembélé se procurait la première occasion de la partie en reprenant une demi-volée obligeant Dupe à s’envoler dans les airs pour sortir ce ballon. Par la suite, les hommes de Laurent Peyrelade, bien en place, tentaient de stopper le jeu toulousain et se procuraient même quelques situations intéressantes en contre. À la 28ème minute, Genreau est à deux doigts d’éteindre les espoirs Ruthénois en reprenant un centre de Diakite, mais c’était sans compter sur un Lionel Mpasi des grands soirs qui effectuait son premier arrêt d’une longue série. À 5 minutes de la pause, Dembélé manquait tout juste de donner l’avantage à son équipe de la tête en reprenant un magnifique centre de Coelho. Nos Ruthénois rentraient aux vestiaires sur un score de parité face à une grosse écurie du championnat, avec le sentiment d’une première mi-temps accomplie tant dans le contenu que dans l’état d’esprit.

Au retour des vestiaires, nos joueurs repartaient sur les mêmes intentions que lors du premier acte et se procuraient là aussi la première occasion de la mi-temps. Très vite, les Violets réagissaient par le biais de Nicolaisen de la tête sur corner, mais là aussi Lionel Mpasi protégeait sa forteresse par tous les moyens. S’en suivait des attaques-défenses entre les deux équipes, jusqu’à l’ouverture du score de nos Sang & Or. À la 62ème, Obiang s’incruste dans la surface adverse et se joue de la défense toulousaine avant de tomber par terre. Monsieur Batta, l’arbitre de la rencontre indique le point de pénalty derrière un public en feu. Bradley Danger se présente face à Dupe, transforme son pénalty d’une frappe croisée et permet à son équipe de mener au score.

En fin de match, le leader pousse mais manque de précision dans les derniers mètres. Nos Ruthénois font preuve de solidarité et de combativité pour valider ces 3 points tant attendus depuis un peu plus de 4 mois. À la 94ème, l’arbitre de la rencontre siffle la fin du match et délivre tout un stade qui retenait son souffle depuis de nombreuses minutes.

À force d’abnégation et de courage, nos Ruthénois mettent fin à une série de 18 matches sans victoire et sortent de la zone rouge en s’imposant face au leader du championnat, invaincu depuis 7 rencontres. Un très bon résultat ce soir dans la course au maintien, qu’il faudra bonifier samedi 7 mai face à Bastia.