Le foot pro se mobilise

En ce 25 novembre, journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes, le football professionnel, en association avec Solidarité Femmes, se mobilise pour lancer LA TRIBUNE CONTRE LA VIOLENCE et aider toutes celles qui luttent au quotidien contre les violences conjugales.

 

Le contexte sanitaire actuel oblige les stades de Ligue 1 Uber Eats et Ligue 2 BKT à rester silencieux depuis le début de saison. Dans ce contexte si particulier, le football professionnel a souhaité faire entendre la voix des femmes sur le sujet des violences conjugales à l’occasion de la journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes.

Depuis plusieurs saisons, la LFP travaille aux côtés de Solidarité Femmes pour sensibiliser et alerter les supporters, et par-delà toutes les personnes s’intéressant au football, au sujet des violences conjugales. De nombreux clubs professionnels œuvrent également au quotidien sur leur territoire pour lutter contre toutes les formes de violences faites aux femmes.

En 2019, 142 310 personnes ont Ă©tĂ© victimes de violences conjugales, selon les chiffres du ministère de l’IntĂ©rieur, un chiffre en hausse de 16 % sur un an. Environ 126 000 victimes de ces violences par leur partenaire sont des femmes.

Le contexte sanitaire et le confinement sont d’ailleurs considérés comme des facteurs aggravants pour les femmes victimes de violences conjugales et leurs enfants lorsqu’ils sont confinés avec leurs agresseurs. Il est donc important et urgent d’agir afin de faire connaître le numéro d’écoute 3919 au plus grand nombre.

LA TRIBUNE CONTRE LA VIOLENCE

Image

En cette journée du 25 novembre, c’est donc un appel lancé à ceux qui peuvent jouer un rôle déterminant : appeler le 3919 au moindre doute, à la moindre violence, témoin ou victime.

Enregistré en studio et via une application de visioconférence, ce clip a permis de mobiliser le plus de personnes possibles tout en respectant les protocoles sanitaires. Plus de 30 femmes ont ainsi donné leur voix à ce projet. Merci à chacune d’entre elles et à tous nos partenaires pour leur mobilisation :