D1 Féminine : Reprise des entraînements

C’est un classique de début de saison, les Rafettes ont repris le chemin de l’entraînement depuis lundi dernier. C’est donc la rentrée des classes pour les joueuses de longue date du club mais également les recrues.

1er match amical contre l’ASSE Féminine le 08 août

C’est la 6ème année consécutive que le Rodez Aveyron Football évolue au plus haut niveau :  la D1 Féminine. Toutes ont répondu présent à la première journée de reprise, ponctuée par une réunion d’ouverture en fin d’après-midi et un entrainement par la suite.

Le nouvel entraineur, Sébastien Joseph, ne s’y est d’ailleurs pas trompé, il sait que ces événements de début de saison sont des moments importants pour fixer les bases, le cadre et surtout les objectifs de la saison 2015/2016. Cette première semaine de préparation physique sera donc ponctuée de plusieurs tests et séances physiques avant d’attaquer leur premier match amical Samedi 8 août contre Saint-Etienne à Volvic.

Le programme de la semaine : Lundi 19h à Polonia / Mardi 19h à Vabre / Mercredi 10h et 19h à Polonia / Jeudi 10h et 19h à Vabre / Vendredi 10h et 19h à Vabre.

Ce premier entrainement aura permis également aux anciennes joueuses de se retrouver, mais également d’intégrer au mieux les nouvelles recrues : Sofia Guellati, Océane Saunier, Solène Barbance, Laura Rueda, Béttina Matondo et Chloé Bornes. Sébastien Joseph développe : “il y a eu quelques départs qu’il a fallu remplacer, mais on souhaitait élargir l’effectif en qualité, avec des jeunes joueuses polyvalentes, qui peuvent s’inscrire dans notre double projet : allier le football de haut niveau et les études”.

L’objectif de la saison 2015/2016 est clair : obtenir le maintien le plus rapidement possible. Mais pas que, le but est également que les recrues s’intègrent le plus rapidement au groupe et au projet de jeu, que chacune des filles de l’équipe puisse progresser.

Les Rafettes seront vite fixées sur l’état de forme et l’intégration du plan de jeu, puisqu’elles attaquent le championnat par un cador : le Paris Saint Germain, dernier finaliste de la Ligue des Champions. Un déplacement compliqué mais le coach rajoute : “On ne va pas se prendre pour ce que l’on est pas, mais si sur un match, on peut titiller Lyon, Juvisy ou Paris, on ne va pas se priver”.

Réponse le 30 août à Charléty où l’équipe féminine jouera la première journée de championnat face au PSG.