D1 Féminine : Océane Saunier passe l’interview décalée

C’est la nouveauté de cette saison 2015/2016, chaque joueuse passera le test de « l’interview décalée » afin que vous connaissiez un peu plus l’effectif de la D1 Féminine. Cette semaine c’est l’attaquante Océane Saunier nouvellement arrivée, qui a été désignée par sa gardienne Déborah Garcia. Elle répond à nos questions.

La première question est celle de Déborah Garcia : ”  “Peux-tu nous parler de tes expériences en tant qu’électricienne et surtout de ton assistante ?”  ”  

 Nous étions au château, avec Laurie nous nous sommes aperçue qu’une ampoule ne fonctionnait pas dans la chambre de cug (Audrey CUGAT). Du coup nous l’avons changé et tout refonctionnait de nouveau. Le lendemain nous sommes retournées au château, Nina Castan était avec nous. Cug nous appelle pour nous dire que cette même ampoule ne fonctionne plus de nouveau. Laurie et moi réessayons de la changer sans y parvenir. Et Nina, notre “assistante”,  essaye à son tour, et  fait sauter les plombs de tout le château. (rire)

  • Peux-tu nous parler de ton parcours sportif ? Scolaire ? Professionnel ?

J’ai commencé le football à 6 ans au Bex d’Ytrac à côté d’Aurillac jusqu’à l’âge limite qui était de 13 ans. Ensuite j’ai rejoint Arpajon, une équipe féminine à l’époque en D3 et depuis maintenant 7 ans en D2.

Au niveau scolaire, j’ai passé un bac S, un DUT en Biologie et une licence professionnelle dans l’agroalimentaire.

Suite à ces études, j’ai travaillé un peu dans ma branche en biologie, puis faute de trouver, j’ai travaillé deux ans dans une école au sein d’un CLAE. Actuellement, je travaille à la poste à la Primaube.

  • Hormis le football, quels sont tes passe-temps ?

J’aime faire le shopping, et sortir.

  • Pourquoi avoir choisi de rejoindre le RAF?

Avant tout pour découvrir la D1, de plus le discours de certaines filles déjà présentes au club m’a aussi attiré dans le sens où le RAF était décrit comme un club familial avec des valeurs.  A 24 ans, il était temps d’aller plus haut. Il y a en effet un fossé entre la D1 et la D2 : notamment au niveau de l’exigence, puis surtout au niveau du jeu que ce soit tactiquement, techniquement ou athlétiquement.

  • Sébastien Joseph en 2 mots ?

Simple et compétent

  • Le club en 2 mots

Valeurs et famille

  • Une citation ?

Jamais d’échec, toujours une leçon.

 

En Décalé

  • As-tu un surnom ?

 OC ou Rogette l’électricienne (lol)

  • Une musique d’avant-match ?

Le remix de la chanson Another love de Tom Odell

  •  La musique que tu aimerais entendre quand tu rentres sur le terrain à Paul Lignon ?

Van Halen : Jump. C’est la musique de l’entrée des joueurs au stade Vélodrome.

  • Une qualité ? Un défaut ?

Généreuse / Indécise

  • Une journée idéale pour toi ?

 Avec ma famille ou avec mes amis.

  • La personnalité que tu aimerais rencontrer ?

Zidane

  • Si tu devais passer une soirée avec une célébrité ?

Channing Tatum

  • Le sport que tu aimes pratiquer en dehors du foot ?

Le ski

  • Le sport que tu n’aimes pas pratiquer ?

 Cyclisme sur piste

  • Ton ou ta meilleure amie dans le monde du football?

Vanessa Defargues, une joueuse d’Aurillac. Je l’ai rencontrée au foot il y a 13 ans et depuis nous sommes restées très proches.

  • Ta plus belle rencontre?

C’est une fille qui n’est pas du tout dans le monde du foot : Caroline Magnac, avec qui j’étais à l’école primaire. On s’est perdues de vu un moment puis on s’est retrouvées au lycée. Et depuis nous sommes en contact très régulièrement. Elle reste un pilier dans ma vie.

  • Ton meilleur souvenir foot ?

Nous jouions sur le terrain d’Arpajon, le match de la montée en D2. A la fin du match, sachant que nous montions, nous sommes allées pour beaucoup sauter dans la rivière (très froide au passage) qui  longeait le terrain. Joie, rire et bonheur étaient au rendez-vous.

  • Ton premier souvenir de football?

J’étais en poussin, c’était lors d’un de mes premiers entrainements. J’étais, à ce moment là, dans les buts et mon entraineur me chambrait en me disant que je n’allais pas arrêter sa frappe. Moi je lui répondais que si.  J’ai pris le ballon en plein dans l’œil, il a tiré tellement fort que j’ai dû aller aux urgences. Je n’avais rien de bien grave mais cela m’a marqué.

  • Ton joueur préféré?

Zidane

  • Ton plus beau but ?

 Un tir de loin la saison dernière, la gardienne était un peu avancée et j’ai frappé du milieu de terrain. Il est d’ailleurs passé à Téléfoot.

  • La plus grosse bêtise que tu aies faite dans ton enfance ou adolescence ?

J’étais au lycée, nous ne voulions pas aller en cours avec Caroline (citée plus haut). Du coup nous avons décidé d’aller aux toilettes et de casser la poignet de l’intérieur. On s’est de ce fait retrouvées bloquées à l’intérieur. La directrice du lycée est venue, nous avons dit que la poignet s’était cassée tout seule, elle nous a cru, nous n’avons pas été en cours : mission accomplie !

  • Le moment où tu t’es sentie seule sur terrain ?

C’était avec Arpajon, le match était relativement tendu. Sur un fait de match, des filles ont commencé à s’énerver, j’y suis allée pour calmer les ardeurs. Et voilà que la gardienne me bouscule et m’envoie dans les filets. Je me retrouve alors coincé à ne plus pouvoir en sortir, elle voulait s’en prendre à moi. Au final j’ai pris un carton rouge et elle aussi.

  • Le moment où t’es sentie seule dans la vie ?

C’était un matin où j’allais au travail, je n’étais tellement pas réveillée que je suis passée devant le travail en voiture mais j’ai continué à rouler. C’est seulement au bout de 5 mins que je me suis rendue compte que je ne m’étais pas arrêtée du coup demi-tour.

  • La pire chose qu’on ait faite ou dite pour te draguer?

 On a été très insistant avec moi, par la présence, on ne m’avait jamais fait ça. Même si je disais non la personne ne l’entendait pas.

  • As-tu une phobie ?

Les crapauds

  • La chose la plus drôle que tu aies vue ou entendue sur un terrain ?

C’était à Arpajon encore, nous étions en plein match, une fille de notre équipe a reçu une réflexion de notre capitaine. Elle ne l’a pas appréciée, du coup elle a enlevé son maillot, est partie en courant du stade et est revenue 10 mins après. Elle a remis son maillot comme si de rien n’était et est rerentrée sur le terrain. L’arbitre lui a mis un carton jaune et c’était reparti. Sur le moment ce n’était pas marrant mais après coup on a bien rigolé.

  • La pire faute de goût vestimentaire ?

Les leggings fleuries

  •  Quel est ton meilleur souvenir de déplacement avec le RAF?

C’était un déplacement en minibus, sur le trajet retour, j’étais dans le minibus de derrière et les filles de celui de devant étaient en train d’organiser la circulation. Elles passaient par la fenêtre et faisaient de grands gestes avec les mains et les bras tout en sifflant avec un sifflet comme le ferait des gendarmes à la circulation.

  • Emission de télé à laquelle tu aimerais participer ?

Pekin express

  • Un plat ?

Les lasagnes de ma grand mère

  • Un lieu ?

 L’Ardèche pour ses jolis paysages

  • La fashion victim du RAF ?

  Solène Barbance et ses protèges tibias avec chevillières.

  •  La fille la plus drôle de la D1?

Charlène Farrugia parce que chaque fois qu’elle parle c’est pour dire quelque chose de marrant.

  • Une raffette et un adjectif qui la qualifie ?

Manon Alard : entière.

  • Qui souhaites-tu voir faire cette interview décalée et quelle question as-tu envie de lui poser ?

Ma question est pour Laurie Cance

Et ce sera : ” N’aurais-tu pas louper ta vocation? La danse ne t’aurait-elle pas permis d’avoir une prometteuse carrière?”