D1 Féminine : Clara Noiran passe l’interview décalée

C’est la nouveauté de cette saison 2015/2016, chaque joueuse passera le test de « l’interview décalée » afin que vous connaissiez  un peu plus l’effectif de la D1 Féminine. Cette semaine c’est l’attaquante Clara Noiran, qui a été désignée par la ruthénoise Laurie Cance. Elle répond à nos questions.

La première question est celle de Laurie Cance : ” Peux-tu nous expliquer ta révolution capillaire ? Et les vraies raisons de cela ! “

(Rires) Je me suis coupée les cheveux sur un coup de tête, je souhaitais changer. A la base je ne souhaitais pas faire aussi court mais la coiffeuse en à décider autrement. Pour rattraper la catastrophe, je me suis rasée sur les côtés ! Au début je vous avoue que ca ne me plaisait pas forcément, mais maintenant que je m’y suis habituée je m’en arrange. J’envisage de laisser pousser, mais je risque de passer par des étapes relativement difficiles !!!

  • Peux-tu nous parler de ton parcours sportif ? Scolaire ? Professionnel ?

J’ai commencé le football avec les garçons à St Giron en Ariège en débutant. J’y ai joué de 5 ans à 13 ans. Ensuite je suis partie jouer à Muret avec les filles, j’y suis restée une demie saison, puis j’ai rejoint le TFC. J’ai commencé en U15,  j’ai poursuivi en U19 et pour finir j’ai rejoint les rangs de la D2. Durant deux ans je m’entrainais la semaine en pôle France à Clairefontaine en Yvelines et je jouais le weekend avec Toulouse. J’ai par la suite quitté Toulouse pour le RAF, où j’entame ici ma deuxième année.

Au niveau de mon parcours scolaire, il reste simple, j’ai obtenu mon  bac STMG. Je suis actuellment en première année de STAPS. J’aimerai à long terme être gendarme ou travailler avec les personnes en situation de handicap.

  • Pourquoi avoir choisi de rejoindre le RAF?

 Nicolas Bach m’avait appelé, et m’avait présenté un projet sportif intéressant. La D1 m’attirait, je n’avais joué qu’un match à ce niveau à Toulouse. Puis le RAF est aussi un club où les jeunes joueuses peuvent jouer à haut niveau et avoir leur chance.

  • Hormis le football, quels sont tes passe-temps ?

La musique ! Je joue de la guitare depuis 9 ans et du piano que je pratique aussi de temps en temps. J’ai appris toute seule, avec l’aide et le soutien mon grand frère qui en joue lui aussi.

  • Sébastien Joseph en 2 mots ?

A l’écoute ( ça fait deux mots !!!!)

  • Le club en 2 mots

Solidaire et famille

  • Une citation ?

L’ important ce n’est pas la chute…mais l’atterrissage (La Haine)

Cette citation est en rapport avec ma blessure. Je me suis faite les croisés le 15 février 2015. Je me suis faite opéré par la suite, la rééducation je vous l’avoue n’a pas toujours était simple, je suis passée par des moments de solitude, des moments où j’ai douté où l’on n’en voit pas la fin. Mais j’ai réussi à me relever, doucement mais surement. Je m’entraine de nouveau et devrait reprendre la compétition en janvier. Je remercie mon kiné Cyril Druilhe qui m’a vraiment fait avancer dans cette épreuve, sans lui je n’en serai pas là actuellement. 

En Décalé

  • As-tu un surnom ?

 Les filles du foot m’ont surnommé Claro ! C”est le masculin de Clara en rapport avec ma coupe de cheveux un peu à la garçonne.

  • Une musique d’avant-match ?

 Oasis : Wonderwall

  •  La musique que tu aimerais entendre quand tu rentres sur le terrain à Paul Lignon ?

 Il faudrait rentrer sur le terrain déjà (rire) ! Non je n’en ai pas de particulière.

  • Une qualité ? Un défaut ?

   Généreuse /Impatiente

  • Une journée idéale pour toi ?

 Etre en famille avec mes neveux et ma nièce, que je ne vois pas souvent ! J’aime bien regarder des dessins animés avec eux, les Walt Disney notamment.

  • La personnalité que tu aimerais rencontrer ?

 Zidane

  • Si tu devais passer une soirée avec une célébrité ?

 Neymar

  • Le sport que tu aimes pratiquer en dehors du foot ?

 Le tennis

  • Le sport que tu n’aimes pas pratiquer ?

 Le criquet

  • Ton ou ta meilleure amie dans le monde du football?

Sandi Tolleti, qui joue à Montpellier, je l’ai rencontrée  lorsque j’étais en pôle France. On s’est énormément rapprochées une fois Clairefontaine fini, ça fait maintenant cinq ans. On se voit régulièrement et on se donne des nouvelles  quotidiennement.

Ensuite, il y a Agrid (Marine De Sousa) et Laurie (Cance). Laurie cela fait huit ans que je l’a connais à travers les sélections régionales. On était restées en bon terme et c’est depuis que je joue au RAF qu’on a créé un réel lien. Ensuite Agrid, c’est par le biais d’amis communs que l’on s’est rencontrées il y 4  ans, tout comme Laurie on s’est réellement rapproché lorsque je suis arrivée au RAF.

  • Ta plus belle rencontre?

Marina Kerrach que j’ai rencontré à Clairefontaine, elle évolue maintenant aux USA mais j’ai des nouvelles quotidiennement. Elle est devenue comme ma sœur, elle a été en famille d’accueil chez moi, c’est devenu la personne la plus importante à mes yeux.

  • Ton meilleur souvenir foot ?

 Lorsque j’ai gagné le tournoi national U19 à Yzeure avec le TFC,avec Déborah Garcia notamment . C’était un tournoi de fin d’année, je n’avais jamais joué en U19, je ne le pouvais que l’année suivante. On a gagné la finale face à Henin Beaumont, grâce à Debo qui a arrété tous les pénaltys. C’était une très bonne expérience humaine et mes premières grandes émotions grâce au football.

  • Ton premier souvenir de football ?

C’était lorsque j’avais 5 ans, pour mon premier entrainement, les garçons ne m’avaient pas bien intégré au départ. Je suis rentrée en pleurant et je ne voulais plus y retourner. Grace à mon frère j’ai persévéré et j’ai vécu par la suite de belles années avec eux. Pour la petite anecdote,  je n’ai pas choisi de commencer le football, mon frère voulait que je vienne avec lui,  je n’ai pas eu le choix.

  • Ton joueur préféré ?

 Neymar

  • Ton plus beau but ?

En demi-finale du tournoi à Yzeure (mentionné ci dessus), je rentre en cour de jeu, sur une passe je fais un contrôle orienté, je me retourne et j’enchaine une frappe en pleine lucarne. On se qualifie sur mon but pour la finale.

  • La plus grosse bêtise que tu aies faite dans ton enfance ou adolescence ?

 J’étais un enfant très sage ! La seule que je me souvienne était à l’école. A la base, je devais manger chez moi le midi, mais j’ai décidé de manger avec mes copains, du coup j’ai pris le bus pour aller à la cantine. Mes parents m’ont alors chercher pendant plus d’1h. Ils attendaient après moi pour rentrer à la maison manger.

  • As-tu une phobie ?

 Les vaches. Je vais vous donner la raison de cela : lorsque j’avais 9 ans, j’étais chez une copine dont les parents étaient fermiers. Ils avaient un troupeau de vache à faire passer d’un champ à un autre, j’avais accompagné son père le faire. Malencontreusement, les vaches m’ont vu et ont cru qu’il fallait me suivre, elle se sont mises à courir vers moi. Ayant peur, j’ai couru à mon tour, et sur 800m j’avais un troupeau de de 50 vaches qui me poursuivait. Je suis rentrée en pleurant chez ma copine, avec les vaches derrière moi qui se sont arrêtées juste devant la maison.

  • La chose la plus drôle que tu aies vue ou entendue sur un terrain ?

 La chute dans la pancarte d’Anne Sophie Ginestet la saison dernière.

  • La pire faute de goût vestimentaire ?

 Le jogging dans le chaussettes

  •  Quel est ton meilleur souvenir de déplacement avec le RAF?

C’était la saison dernière, on jouait à Arras, on était dans l’avion. J’étais à côté de Charlène Farrugia, elle s’était endormie et avait enlevé ses chaussures. Nikkie (Joueuse américaine venue 3 mois la saison dernière) lui a alors volé ses chaussures et les a caché. A son réveil, Charlène cherchait ses chaussures partout. Nikki d’un air innocent ne la regardait même pas. Connaissant la malice de Nikki, Charlène lui demande “You are my shoes?” qui veut dire “Tu es mes chaussures” au lieu de dire “Where are my shoes?”. Du coup fou rire général dans l’avion même des autres passagers.

  • Emission de télé à laquelle tu aimerais participer ?

 The Voice

  • Un plat ?

 La tartiflette de mon père

  • Un lieu ?

 Paris

  • La fashion victim du RAF ?

 Flavie Lemaitre avec ses nouvelles paires de chaussures tous les jours !

  • Une raffette et un adjectif qui la qualifie ?

 Marine De Sousa = Rigolotte

  • Qui souhaites-tu voir faire cette interview décalée et quelle question as-tu envie de lui poser ?

 Ma question sera pour Marine De Sousa : “Peux-tu nous décrire ton moyen de transport?”

Styling

Reset all
Wide Boxed

Background Color:

Background Image

Background Pattern

Base Color:

Font Family 1:

Font Family 2:

630+ Google Fonts are available in Customize